LE MOT DE L'AUTEUR

Un jour, j’ai envoyé balader tout ce qui me polluait l’existence pour revenir à l’essentiel. Faire le tri rapidement entre ce qui est important et ce qui ne l’est pas, voir et comprendre le monde dans lequel nous évoluons : voilà le sens de Je n’en ai rien à faire.

Ces mots, ces phrases, représentent le bon sens parfois perdu dans un monde en perpétuel mouvement d’où la tranquillité est exclue. Ils, Elles expriment l’attitude qui affirme la personnalité et nous renvoient à l’évidence de ce qui fait de nous des êtres humains.

L’important dans la vie, c’est de faire de son mieux. Se tromper est un droit humain.

Pierre FASQUELLE

A 50 ans, je suis chef d’entreprise. Mais, avant tout, je me suis (re)centré sur ce qui est important à mon équilibre : ma famille, les voyages, la musique, l’écriture,… Et plus largement l’exploration et l’étude des arts et la culture qui font grandir l’esprit. Après avoir écrit trois ouvrages concernant les sciences humaines et le développement personnel, il était évident, pour moi, de mettre en avant les phrases inscrites en tête de chapitre dans mes livres. Elles résument, à elles seules, le monde et la vie au quotidien.

Ces phrases sont universelles et chacun a le droit de se les approprier. Elles ne m’appartiennent plus. Elles vous appartiennent maintenant. Alors, Le moyen le plus efficace pour les montrer, pour agir ou faire réagir, était de les imprimer sur des vêtements et des objets de tous jours.